Articles récents

Les archives

La prédation du bétail est-elle un mythe ?

Il semble que oui, selon un rapport du ministère de l'Agriculture publié la semaine dernière. Gardiens de WildEarth rapporte qu'en 2010, seulement 0,231 TP2T de l'inventaire bovin américain a été perdu au profit des carnivores et des chiens indigènes. Étonnamment, les chiens étaient responsables de près de 10% de toute la prédation du bétail. Pourquoi alors, si la faune est responsable de moins d'un quart de pour cent de toutes les pertes de bétail, les contribuables paient-ils des millions de dollars pour le contrôle mortel et non mortel des carnivores indigènes ? WildEarth Guardians veut des réponses, n'est-ce pas ? Veuillez en savoir plus en lisant ce communiqué de presse complet avec des liens vers les rapports Cattle Death Loss : "Rapport du gouvernement : moins de 1% de bovins tués par des carnivores indigènes et des contribuables de chiens domestiques volés par le programme fédéral de contrôle des prédateurs.