Articles récents

Les archives

Ne coulez pas l'arche - Protégez la loi sur les espèces en voie de disparition

Rebecca Bose et Maggie Howell du COE avec le président Clinton

"J'ai ramené des loups à Yellowstone." ~ Le président Bill Clinton

Yellowstone: Les loups du «petit espace» ont été donnés en 1995 et 1996 lorsque le gouvernement fédéral a donné le feu vert pour ramener les loups dans des parties de leur aire de répartition d'origine dans l'Ouest. La réintroduction des loups gris dans notre premier parc national a été décrite comme un quasi-miracle, s'étant produite à l'un de ces rares moments où les étoiles s'alignent dans le ciel politique. Un effort de conservation de la faune avec un impact environnemental aussi positif (et une controverse en cours) restera probablement inégalé pendant longtemps. Mais avec le soutien du public américain et la protection essentielle des loups offerte par la loi sur les espèces en voie de disparition (ESA), un nouveau chapitre de l'histoire de Yellowstone a commencé avec un retour aux sources qui a changé le parc.

Malheureusement, ce à quoi nous assistons aujourd'hui au Congrès est une attaque à part entière contre la loi environnementale la plus importante de notre pays, malgré le sentiment du public américain. Selon un nouveau scrutin national, 90% des électeurs américains inscrits soutiennent l'ESA, et 71% des électeurs pensent que les décisions d'inscription à l'ESA devraient être prises par des scientifiques, et non par des politiciens. Et pourtant, le Congrès d'aujourd'hui s'acharne à remettre en cause l'intégrité et à affaiblir l'efficacité de cette pierre angulaire du droit de l'environnement. 

Veuillez demander à vos membres du Congrès de lutter contre une législation qui affaiblirait l'ESA et pousserait davantage d'animaux en péril au bord de l'extinction !

Trouvez vos sénateurs et représentants ici.

Veuillez envisager de signer/partager la campagne d'Earthjustice pour sauver l'ESA ici.

Téléchargez le dépliant Sauvez l'ESA ici.