Articles récents

Les archives

Au moins deux loups restent sur l'île Royale

Vucetich_quote_6

Les chercheurs travaillant sur le Loups et orignaux de l'Isle Royale Le projet a trouvé les traces de deux loups gelés dans la gadoue du lac Eva. Ils avaient passé du temps pendant un dégel de deux jours à fouiner autour d'un étang de castor actif.

Depuis plus de 50 ans, les chercheurs travaillant sur le projet Wolf-Moose ont observé et appris la dynamique des prédateurs et des proies entre les loups et les orignaux dans le parc national de l'Isle Royale. Malheureusement, les loups ont montré un déclin de 90% depuis 2009. Pendant des décennies, la population de loups s'est maintenue en bonne santé grâce à des immigrants occasionnels du continent. Mais avec le réchauffement des températures, la fréquence de formation de ponts de glace a chuté de façon spectaculaire.

À l'automne dernier, il ne restait que 3 loups.

Les experts disent que ces animaux sont consanguins et faibles et que sans intervention, le loup de la population indigène de l'île pourrait disparaître. Ainsi, s'il est rassurant qu'au moins 2 loups errent encore sur l'île, les scientifiques à la tête du projet insistent sur le fait que l'importation de loups du continent est la seule chance de rétablissement de la population.

Apprenez-en plus sur le projet Wolf-Moose de l'Isle Royale à http://www.isleroyalewolf.org/