Articles récents

Les archives

Nous avons détruit 10% de nature sauvage mondiale au cours des deux dernières décennies

Nature_logo_blog

Les zones sauvages d'importance mondiale sont des bastions pour la biodiversité, pour réguler les climats locaux et pour soutenir les communautés les plus marginalisées politiquement et économiquement du monde. Une nouvelle étude révèle que depuis le début des années 1990, l'humanité a détruit 10% de la nature sauvage du monde - une superficie d'environ 1,27 million de miles carrés, soit deux fois la taille de l'Alaska. Seuls 23% de la surface terrestre de la Terre contiennent désormais de la nature sauvage et certains biomes n'en ont presque plus.
 
Les conclusions de l'étude soulignent la nécessité immédiate pour les politiques internationales de reconnaître les valeurs vitales de la nature sauvage et les menaces sans précédent auxquelles elles sont confrontées et de souligner les actions urgentes à grande échelle et multiformes nécessaires pour les préserver.

Lire l'article dans Current Biology ICI.