Articles récents

Les archives

Des responsables de WA tuent un loup togolais blessé pour protéger les vaches

Le Département de la pêche et de la faune de Washington (WDFW) vient confirmé ils ont abattu et tué le mâle à collier du groupe familial de loups du Togo. Le nouveau papa laisse derrière lui sa compagne et leurs deux chiots de l'année.

Les loups gris sont répertorié comme en voie de disparition par l'État de Washington et bénéficient ainsi d'une protection en vertu de la loi de l'État.

L'action létale, cependant, est conforme au plan controversé de gestion des loups de Washington. L'ordre de mise à mort a été émis à la suite de déprédations de bétail sur le territoire togolais, y compris sur les terres du US Forest Service, au cours de 10 mois.

Bien que Washington se démarque des autres États en exigeant l'utilisation de pratiques non létales, telles que l'emploi de cavaliers pour séparer les loups du bétail, tuer des loups pour "changer le comportement de la meute de loups afin de réduire le potentiel de déprédations récurrentes des loups sur le bétail", s'est avéré inefficace. WDFW a tué des loups pendant trois années consécutives comme solution, mais les déprédations sur le bétail se poursuivent.

Est-il temps pour WDFW d'écouter la science et les désirs du public américain et d'arrêter de tuer des loups, pas moins sur les terres publiques américaines, pour profiter des marges bénéficiaires d'une entreprise privée ?